7 règles pour bien trader les actions - Ethicanet
7 règles pour bien trader les actions

7 règles pour bien trader les actions

Alors que l’achat et la vente des actions reste la base de toute spéculation boursière, un bon intermédiaire reste néanmoins nécessaire afin de pouvoir faire des profits solides et à long terme !

79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Note: 44 votes

Il existe une large panoplie d’actifs à trader sur les sites trading en ligne. Tandis que certains sont plus récents et particulièrement lucratifs, il n’y a aucune garantie qu’ils le seront encore pour longtemps. Heureusement, les actions boursières existent toujours et il est encore possible de réaliser des bénéfices importants en les tradant. Dans cet article, nous allons nous intéresser aux actions en tant qu’actifs et nous allons voir comment est-ce qu’on peut les trader pour maximiser les bénéfices, en appliquant seulement sept règles d’or.

S’assurer de la fiabilité de son courtier

Le courtier Alvexo fait partie des meilleurs actuellement.

Le problème avec cette phase est qu’une bonne partie des nouveaux traders se concentrent trop sur eux-mêmes. En d’autres termes, ils se concentrent sur leur performance et cherchent à l’améliorer de tous les moyens mais n’accordent pas la même importance à la plateforme sur laquelle ils vont travailler. Cela vient aussi du fait qu’ils pensent que tous les brokers sont les mêmes et que le reste n’est que de la publicité. Cependant, même si cela est vrai pour une partie des courtiers, beaucoup d’entre eux se distinguent véritablement du reste du lot. Certains par leurs bonnes performances dans certains domaines et d’autres parce qu’ils sont tout simplement mauvais. Dans les deux cas, le trader doit être informé.

Déjà, dans un premier temps, il doit éviter les mauvais courtiers pour des raisons bien évidentes. Certains brokers frauduleux risquent à tout moment de saisir la totalité du capital du trader. En plus, comme toutes les plateformes de ce genre ne sont pas régulées, ce dernier se retrouve dans l’incapacité de porter plainte.

Dans un deuxième temps, tous les brokers régulés ne sont pas forcément bons pour tous les traders. En effet, certains offrent de meilleurs avantages aux traders qui travaillent sur le court terme, tandis que d’autres privilégient ceux qui travaillent sur le long terme. En fait, il existe une variété d’atouts qui intéressent différents types de traders. Pour cela, le trader devra être attentif et sélectionner le courtier régulé qui va le mieux avec sa méthode de trading de prédilection. Par exemple, pour les traders qui s’intéressent essentiellement au trading des actions, il est difficile de trouver mieux que le broker Alvexo, qui propose plus d’une cinquantaine d’actions à trader.

BrokerNoteDépôt minimum 
19 / 20250$COMMENCER A TRADER
15 / 20100$COMMENCER A TRADER
13 / 20250$COMMENCER A TRADER

Ne jamais sous-estimer l’impact de l’actualité :

L’annonce du Brexit a eu des conséquences dévastatrices sur le marché boursier.

Comme ce fût le cas avec l’action Volkswagen, il suffirait qu’un évènement précis fasse partie de l’actualité pour qu’il affecte considérablement le mouvement du cours des actions en bourse. Bien entendu, le phénomène prend encore plus d’ampleur lorsqu’il s’agit de chercher à prévoir le cours de tout un marché boursier. Ainsi, il était déjà évident pour un grand nombre de traders de prévoir la décroissance des marchés de l’ensemble des pays européens après l’annonce du Brexit.

Ce qui s’est passé avec le Brexit est un phénomène que se produit que très rarement. Cela dit, le processus est identique à ce qui se passe quotidiennement sur les marchés boursiers, mais avec des proportions significativement moins importantes. L’idée défendue ici est de garder constamment un œil attentif à l’actualité qui concerne les entreprises qui nous intéressent.

Investir exclusivement sur le cours des entreprises florissantes :

Avant de s’intéresser aux analyses techniques du cours de l’action de la société qui nous intéresse, il est primordial de s’assurer de sa bonne réputation auprès des autres investisseurs. Ce n’est pas pour rien que les grosses compagnies dépensent des millions d’USD sur la pub et qu’ils font tout pour éviter les scandales. En effet, au moindre faux pas, la société risque de causer la perte de confiance d’un grand nombre d’investisseurs. En plus, ces derniers ont tendance à se suivre. Donc, il suffit qu’une petite partie quitte le navire pour qu’une panique se propage sur le reste des traders. Par conséquent, l’entreprise va devoir trouver le moyen de les rassurer si elle ne veut pas en perdre davantage.

Reconnaître les meilleurs entreprises :

Afin de savoir si une telle ou telle entreprise jouit de la confiance de ses investisseurs (et donc : faut – il acheter l’action en bourse) , il est important que :

  • L’entreprise arrive à maintenir une stabilité financière.
  • La compagnie bénéficie de bonnes perspectives d’avenir qui peuvent engendrer une croissance du cours de son action.
  • Le bilan économique de la société soit positif.

Comme on peut le constater, prévoir le mouvement du cours d’une certain action peut se révéler être une tâche ardue. En plus, certaines de ces conditions risquent de ne pas transparaître sur l’analyse technique, et cela risque d’induire un grand nombre de traders en erreur.

Par exemple, on peut prendre l’action Volkswagen. Le constructeur automobile allemand représente l’un des plus grands piliers de l’économie de son pays. Connaissant la performance allemande sur le plan économique, il y a toutes les raisons d’avoir une confiance quasiment aveugle en ce groupe.

En plus Volkswagen est très bien réputée et rien ne menait à croire que son cours chuterait dans le futur.

Pourtant, à cause du fiasco écologique lié au dégagement de CO2, on a vu le cours de son action dégringoler de manière drastique. Bien entendu, les dessus de l’histoire restent encore cachés au public, mais les faits sont bien là. La polémique à semé le trouble dans le rang des investisseurs qui se sont mis à revendre leurs parts, même à la perte.

Rester toujours en mode de formation continue :

Cela est encore plus valable dans le monde du trading.

Le trading est un vaste domaine dont on ne voit jamais les frontières. En effet, même les meilleurs traders ignorent encore une bonne partie de ce qu’il y a à savoir sur ce milieu. Pour cette raison, ils restent toujours ouverts à l’information et ne cessent d’apprendre diverses nuances qui peuvent faire la différence. Au fil du temps, un trader moyen peut rapidement se tourner en un trader exceptionnel.

D’autre part, même le milieu du trading en ligne évolue constamment. Au moment exact où le trader s’arrête d’évoluer en parallèle au marché, il rend ses compétences obsolètes. La bonne nouvelle c’est qu’à partir du moment qu’on apprécie cette activité, il n’y a pas de raisons pour qu’on ne s’intéresse plus à ce qu’on peut en ignorer. Similairement, si on perd la passion pour ce travail, il serait tout simplement mieux de ne plus la pratiquer.

Toujours suivre la tendance :

Lorsqu’on étudie le marché des actions, on peut constater que les tendances ont de plus de chances de se maintenir pour quelques temps. En fait, cela s’explique par un phénomène de psychologie sociale qui pousse les tendances à durer pour plusieurs années. L’idée qui défend ce comportement est qu’il est un réflexe pour beaucoup de traders de maintenir leurs positions sur des actions, tant que l’entreprise n’est pas sur le bord de la faillite.

Eviter les risques disproportionnés :

Les meilleurs échanges sont ceux qui présentent le minimum de risques pour un plus grand bénéfice.

Certes, il est impossible de garantir les bénéfices sur l’ensemble de ses trades. Tout ce que les meilleurs traders peuvent faire, est de maximiser leurs chances et de rester dans le meilleur rapport des risques par rapport aux bénéfices. D’ailleurs, on sait déjà que plus les risques sont grands et plus les bénéfices réalisables seront importants. Afin de garantir une pérennisation de son activité en tant que traders, nous devons nous assurer de maintenir ce quota à un niveau raisonnable.

En général, un bon trader vise les 80% de chances de réussite sur ses échanges. Une bonne astuce pour faire quelques gros bénéfices occasionnels sans pour autant courir des risques démesurés est de trader normalement avec son capital, et d’investir, en parallèle, une somme relativement petite, sur un trade spécialement risqué. De cette façon, on maintient notre moyenne haute, puisque la somme mise à risque est négligeable.

Dans la même optique, la petite somme perdue périodiquement n’impactera pas notre performance globale, tandis que les gains occasionnels peuvent se révéler assez importants pour nous permettre d’ou bien, les placer sur d’autres échanges, ou de tout simplement, les retirer et les utiliser comme bon nous semble.

S’en tenir aux bases :

Oui, ce qu’on apprend au début de notre carrière doit nous suivre tout au long de celle-ci. Contrairement à ce que font certains traders débutants au bout de quelques mois de pratique est qu’ils délaissent des parties essentielles au bon développement de leurs échanges, sous prétexte qu’ils maîtrisent l’activité que ces étapes ne représentent plus qu’une perte de temps.

Cependant, cela est tout à fait faux. Certes, avoir à établir une stratégie complète qui soit étoffée d’analyses techniques et fondamentales peut se révéler hautement fastidieux. Cependant, cette phase est essentielle au bon développement de tous les échanges boursiers. D’ailleurs, les traders qui ont le plus de succès ne manquent jamais d’y accorder un maximum de soins, même au bout de plusieurs années de carrière.

Conclusion :

Alors que le trading des actions est un peu plus difficile que celui des paires de devises, il peut s’avérer largement plus lucratif. En effet, la volatilité que présentent les paires de devises n’est que trop rarement importante. Maintenant que vous en savez plus sur le trading des actions en tant qu’actifs boursiers, il ne reste plus qu’à user de vos connaissances pour générer un maximum de bénéfices.

Quelles perspectives pour les marchés en SEPTEMBRE 2019 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !

Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.