Acheter des actions en bourse : le guide

Acheter des actions en bourse : le guide

Les actions font encore, en ce moment, partie des actifs les plus intéressants à trader sur les marchés boursiers. Ce qui les rend aussi populaires auprès des traders est essentiellement la possibilité de générer des bénéfices additionnels grâce aux dividendes.

79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Note: 51 votes

En plus, les traders peuvent limiter les risques encourus de manière significative, pour faire des actions une source de revenus stable et assez fiable pour une activité à risque comme le trading. La bonne nouvelle, est qu’avec la démocratisation du trading, il est possible de bénéficier de l’ensemble des avantages des actions de groupes comme Orange, Vinci ou Apple.

Etre actionnaire : comment s’y prendre ?

La patience est la clé de la réussite.

Parmi les moyens qui permettent de tirer des bénéfices des actions en bourse, on peut citer les avantages des actionnaires. Il s’agit d’une des méthodes les plus faciles qui permettent à n’importe quel investisseur de rentabiliser des placements. Ceci dit, on rappelle que cette opération diffère lorsque l’action est existe déjà sur un quelconque autre marché boursier. Ainsi, il est important de se rappeler que la compagnie décide du nombre d’actions qui circulent sur le marché. Dans ce cas, les traders se doivent de s’adresser à des intermédiaires qui leurs permettront d’acquérir ces actions.

Trader les actions sur le web :

Dans le cas des banques, par exemple, il est possible pour les traders d’avoir quelques avantages qui leurs sont uniques. En effet, les banques travaillent 7/7 et 24/24. Ainsi, les traders ont un accès continu au marché et peuvent se placer avant tout le monde sur le web. De cette façon, ils peuvent trader les actions des entreprises à tout moment. Enfin, on précise que les produits bancaires les plus intéressants sont essentiellement les assurances vie et les comptes-titres.

Bien entendu, le recours aux services d’un tiers va automatiquement générer une tarification additionnelle. Donc, le trader devra faire face à des frais plus importants que la moyenne. En effet, échanger ses actions par soi même peut rapporter plus, mais les frais supplémentaires restent raisonnables. En général, ils n’excèdent pas les 4 %.

Dans la même optique, le trader peut se tourner vers les brokers qui existent désormais partout sur le web. Le rôle de ces derniers ne diffère pas trop de celui des banques que nous venons de voir ici. Cependant, ils ne procurent pas de services aussi importants mais ils proposent des frais beaucoup plus intéressants en contrepartie. Ils présentent aussi quelques avantages uniques qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. Ainsi, les traders qui travaillent avec ces brokers peuvent utiliser des outils de trading particuliers comme les CFD. Il s’agit de contrats à risque mais ils peuvent générer des bénéfices plus importants, en très peu de temps. Afin de faire son choix, il est important qu’on soit conscient de son niveau réel en tant que trader. A ce titre, il ne faut pas oublier de voir notre analyse technique.

Parfois, on préfère sacrifier une partie de ses bénéfices pour une meilleure garantie de réussite.

Est-il le meilleur moment pour investir en Bourse ?

Le trading gravite autour du temps.

Les investisseurs peuvent faire fructifier leurs investissements de diverses manières sur le marché boursier. Cela dit, il est essentiel qu’ils maîtrisent les bases du trading et qu’ils apprennent à mettre au point une stratégie qui soit capable de garantir des bénéfices stables sur le long terme. Après tout, il ne s’agit pas de réaliser de gros bénéfices sur quelques échanges et les perdre sur le reste. Voici donc quelques conseils à suivre dans le trading :

  • Il est important de ne miser que sur les actions des compagnies qui sont cotées sur un marché boursier.
  • Il faut s’assurer que l’action était active pour un bon moment avant d’investir pour pouvoir avoir une meilleure idée sur le comportement de son cours.
  • Les actions des entreprises cotées permettent aussi aux traders de bénéficier des dividendes en plus des gains qu’on peut générer en les tradant.
  • On recommande d’utiliser les CFD lorsqu’on trade les actions en bourse car ils permettent de générer des bénéfices mirobolants en un temps record.

Quand est-il préférable de revendre ses actions ?

Bien entendu, le moment fatidique de tout échange boursier est la revente de l’actif précédemment acquis. Il ne faut revendre ses actions que lorsque le trader peut générer un bénéfice important. Autrement, l’activité ne serait pas vraiment rentable. Ceci dit, on peut les revendre dans le but de réinvestir dans d’autres actions plus intéressantes. Enfin, on peut revendre lorsqu’on pense que le cours va diminuer. Cela permet au trader de sauver le petit bénéfice qu’il a réalisé ou pour stopper les pertes. Il est toujours préférable de subir des petites pertes et de récupérer son argent dans le but de le réinvestir plutôt que de s’obstiner à vouloir récupérer la somme perdue en risquant de perdre davantage d’argent et de temps.

En temps normal, les traders revendent leurs actions lorsqu’ils désirent collecter leurs dividendes ou lorsqu’ils voient que d’autres opportunités plus intéressantes se présentent lorsqu’ils sont à court de capital libre à investir. Il ne faut pas aussi oublier que l’un des intérêts les plus essentiels du trading des actions réside, tout simplement, dans l’achat lorsque le prix est au plus bas, et la revente lorsque ce dernier aura le plus augmenté. D’autres techniques de trading permettent aux traders d’échanger leurs actions en ligne et de réaliser des bénéfices conséquents même lorsque le cours est en décroissance. Ces techniques fonctionnent mieux si on les combine avec des outils de trading hautement efficaces tels que les CFD.

Ces derniers sont des contrats qui permettent même aux traders qui ne disposent pas d’un grand capital de bénéficier de gains suffisants sur leurs échanges en multipliant les marges de bénéfices. En bref, on peut revendre ses actions lorsque le cours passe dans une tendance baissière qui risque de durer assez longtemps. Dans la même optique, on peut revendre ses actions lorsque les indicateurs techniques s’accordent pour dire que le cours va baisser prochainement ou lorsqu’une crise financière touche le secteur d’activité du groupe qui nous intéresse.

Concrètement, le trader devrait toujours revendre, une fois qu’on aura atteint l’objectif qu’il s’est fixé. Cela est d’une importance capitale si on veut éviter les pires scénarios qui se produisent, le plus souvent, lorsque les traders changent leur stratégie en cours de route et décident de maintenir leurs positions sur le marché par avidité. Même si cela peut porter ses fruits quelques fois, il est inévitable qu’un imprévu se produise et que, dans ce cas, les dégâts soient particulièrement importants.

Il est essentiel de garder ses priorités dans l’ordre et de toujours donner l’avantage à la sûreté.

Faut-il recycler ses actions lorsqu’on travaille sur le court terme ?

Il est recommandé de trader sur tous les termes de trading.

La réponse courte à cette question est, oui. En effet, lorsqu’on travaille sur le court terme, le but est d’acheter et de revendre le maximum d’actions quotidiennement. Lorsqu’on suit la stratégie du Day Trading, il est primordial de revendre la totalité de ses actions tous les jours. Ainsi, le trader peut bénéficier de l’effet de levier pour des gains bien plus importants. Il suffit d’éviter de prendre trop de risques pour faire de cette méthode un moyen efficace et rentable de garder une bonne moyenne sur l’ensemble de ses trades. Il est aussi important de ne pas se concentrer sur une seule niche en diversifiant les secteurs sur lesquels on investit.

Qu’en est-il des stratégies sur long terme ?

Ici, les choses varient grandement puisqu’il est important de maintenir ses positions sur plusieurs années. Cette méthode requiert aussi d’immenses moyens pour qu’elle soit bien rentable. Le bon côté avec le trading sur le long terme est que les crises financières ne l’affectent pas significativement. Bien entendu, il ne faut pas encaisser ses bénéfices en période de crise pour optimiser son rendement. En plus, l’utilisation des ordres stop et limite peuvent largement participer dans l’amélioration des résultats obtenus.

Faut-il avoir un grand capital pour échanger des actions en bourse ?

Avant de s’intéresser à la somme qui permet d’investir proprement sur le marché boursier en ligne, il faut mettre au point une excellente stratégie et de la suivre à la lettre. Pour ceux qui disposent d’un portefeuille en bourse grâce aux produits de placements, il est important de garder à l’esprit qu’il va falloir payer des frais supplémentaires liés au courtage. Selon le courtier avec lequel on travaille, il est important de vérifier ces frais. En plus, les frais en question prennent plusieurs facteurs en considération comme les types d’actifs tradés. Quelle que soit la situation adoptée, il est toujours possible de trouver un moyen efficace pour minimiser les frais, et maximiser les bénéfices en conséquence.

D’ailleurs, le trading en ligne donne certains avantages importants dans cette situation. En effet, les frais restent globalement inférieurs et ils sont facilement compensés par les CFD. Notons, au passage, que les courtiers génèrent leurs bénéfices sur les spreads effectués sur les échanges. Ces derniers sont calculés différemment d’un broker à un autre. Par conséquent, il est important de s’informer à ce sujet avant de choisir le broker avec lequel on travaille. Certes, les bonus de bienvenue peuvent charmer les nouveaux traders. Toutefois, contrairement aux spreads qui seront calculés sur chaque trade, les bonus ne sont obtenus qu’une fois. Attention, certains courtiers notent que leurs spreads varient en fonction du marché. Cette option est intéressante mais, dans certains cas rares, il est tout à fait possible qu’elle devienne un réel handicap.