Home Actions du CAC 40 Acheter l’action Air France : cours, analyse des prix et conseils

Acheter l’action Air France : cours, analyse des prix et conseils

Les compagnies qui arrivent à attirer le maximum d’investisseurs sont celles qui apportent des nouveautés à leurs produits ou services. Les investisseurs apprécient ces changements et y voient une opportunité en or pour agrandir leur capital.

Avis des lecteurs: 44 votes
60% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

Parmi les secteurs que privilégient les traders les plus sérieux on retrouve celui de l’aéronautique. En France, c’est la compagnie Air France qui attire le plus l’attention des investisseurs. Ici, nous allons nous intéresser à cette société et nous allons fournir quelques informations essentielles au trading de son action.


L’essentiel sur Air France KLM

Air France dipose d’avions de tailles et de modèles différents.

Peu savent qu’Air France est l’un des leaders européens du secteur de l’aéronautique du transport civil. La compagnie génère un grand chiffre d’affaire grâce à ses activités multiples qui sont liées au transport civil. Le groupe s’étend sur une série de compagnies aériennes comme City Jet, Transavia France, ou encore Brit Air et Régional. Il est essentiellement actif en Europe et en Afrique. Cela peut être considéré comme un point négatif, comme nous allons le voir plus tard.

Qui sont les concurrents principaux d’Air France ?

Alors que le groupe règne en leader en France, il reste sous la pression d’une forte concurrence. Cette dernière devient de plus en plus féroce, surtout à l’échelle internationale. Voici quelques exemples des concurrents les plus sérieux du groupe. Ces informations peuvent s’avérer cruciales lorsqu’on trade l’action du groupe Air France KLM.

  • British Airways : il s’agit là du concurrent direct du groupe Air France. Son chiffre d’affaire est considérablement plus important que celui du groupe français. L’écart entre les deux groupes s’est creusé en 2004, lorsque British Airways a réduit ses coûts d’une façon significative.
  • Rynair : il s’agit aussi d’une compagnie aérienne qui base sa stratégie commerciale sur la limitation des coûts. Elle propose aussi des tarifs particulièrement réduits qui attirent automatiquement un grand nombre de clients. Cette compagnie a pu prendre des parts de marché à la compagnie française.
  • EasyJet : un autre concurrent britannique qui enregistre des résultats inquiétants pour les investisseurs d’Air France. Il est plus compétitif que la filiale économique d’Air France (Low-cost).

Il existe d’autres concurrents qui causent certains problèmes à Air France. Ils empêchent le groupe de conquérir de nouveaux marchés sur le contient asiatique. Parmi ces concurrents, on trouve Qatar Airways et la société Emirate Airlines.

Qui sont les partenaires les plus importants d’Air France ?

Le groupe American Express fait partie des partenaires les plus prestigieux d’Air France.

Dans un milieu aussi compétitif que celui de l’aéronautique, les groupes se retrouvent parfois forcés à signer différents partenariats. Le but de ces opérations est de solidifier leur position et de stabiliser leur cours boursiers. Le groupe français Air France ne fait pas exception à cette règle. En effet, depuis quelques temps déjà, il arrive à prévoir diverses situations difficiles. Cela lui permet de les gérer de manière préventive en signant des partenariats avec d’autres groupes qui peuvent l’aider. Voici, donc, quelques exemples de partenaires importants signés par le groupe français :

  • American Express : il s’agit d’un des premiers partenaires d’Air France, et il semble que ce partenariat ne risque pas de finir de si tôt puisqu’il a été signé depuis plus de vingt ans.
  • Hertz : le partenariat avec Hertz est particulièrement intéressant puisqu’il se base sur une complémentarité des deux compagnies. Ainsi, on retrouve souvent des offres qui impliquent des vols Air France avec la possibilité de louer des véhicules Hertz, une fois atterri.
  • Boeing : une majeure partie de la flotte aérienne de la compagnie ont été fabriqués par ce géant américain.
  • Air Seychelles : même si le contrat signé ne concerne que les Seychelles, l’activité de la compagnie aérienne est particulièrement rentable pour sa taille. La compagnie dispose d’autres contrats de ce genre comme celui signé avec Air Caraïbes.
  • Airbus : comme les deux entreprises sont assez proches, divers contrats qui les engagent sur le long terme ont été signés dans le but de réaliser un développement complémentaire sur différents secteurs.

Comment analyser le cours de l’action du groupe ?

Malgré la forte concurrence qui devient de plus en plus irritante, Air France maintient un chiffre d’affaire important. Rien que le fait qu’il ait pu accomplir un tel exploit, peut être considéré comme une preuve de solidité. Il s’agit d’une source d’encouragement pour un grand nombre d’investisseurs qui s’intéressent à l’action du groupe. D’ailleurs, les experts s’accordent, majoritairement, à dire que l’action Air France va continuer sur sa lancée. On estime qu’elle va gagner en valeur de manière considérable dans les années à venir.

Des informations supplémentaires sur l’action Air France

Une fois que nous aurons collecté les informations essentielles sur le groupe Air France, il est important de mettre les évènements les plus importants dans leur contexte. Ainsi, il est important de connaître les dates qui y correspondent afin d’avoir une meilleure idée sur l’évolution du cours de ce groupe. Voici quelques exemples d’évènements particulièrement intéressants :

  • On commence par 2017, lorsque la capitalisation du groupe français d’aéronautique atteint plus de 2 250,00 milliards €.
  • Le groupe a lancé plus de 300 200 000 de titres boursiers sur le marché et est enregistré sur le le marché boursier Euronext Paris, plus précisément sur le compartiment A.
  • Il est possible de trouver l’action Air France sur l’indice AMX en bourse.

Comment l’entreprise Air France s’est portée jusque là ?

Le cours de l’action Air France reprendra probablement au début de l’année prochaine.

On commence par indiquer que la compagnie était, à la base, une société nationale française. Elle ne fût que partiellement privatisée qu’en 1999. Il aura fallu attendre l’année 2002 pour que son action entre sur le marché boursier. Durant ces quelques années, et jusqu’à ce moment même, la société a traversé diverses périodes qui se distinguent par une multitude d’évènements qui affectent le cours de l’action du groupe Air France. Les traders qui désirent trader l’action du groupe français, il est primordial de se rappeler des évènements décisifs qui ont eu un grand impact sur le mouvement de son cours. On rappelle qu’on ne peut pas se référer à ces évènements pour prévoir la tendance du cours, mais qu’il s’agit d’un simple indicateur qui met en évidence les facteurs qui ont le plus d’influence sur ce dernier.

  • Deux années après l’entrée d’Air France en bourse, la société entreprend une concentration avec le groupe KLM pour finir complètement privée. La concentration propulse la compagnie pour devenir celle qui capitalise le chiffre d’affaire le plus important, à l’échelle internationale. Le projet Flying Blue qui a été engendré par cet évènement est aussi le résultat d’une fusion entre Flying Dutchman et Plus.
  • Air France lance Transavia quelques années plus tard, en 2007. Cette année là, le groupe français atteint un sommet sans précédent puisque la valeur de son action a atteint les 37.9 €. Grâce à sa situation confortable, le groupe rachète diverses sociétés comme VLM Airlines ainsi que des parts d’autres sociétés comme les 49 % d’Alitalia.
  • La compagnie française fusionne encore avec Air One pour finir majoritaire dans son conseil d’administration après avoir revendu Alitalia une année plus tôt.

Comment Air France diversifie ses sources de bénéfices ?

Nous savons tous qu’Air France fait partie des leaders de son secteur en Europe. Plusieurs facteurs participent à ce succès hormis son activité principale. Le groupe réalise des bénéfices d’une importance variable relative aux différents pays où Air France est intégrée. Ici, nous allons présenter la répartition des revenus réalisés par le groupe par pays :

  • La majorité des bénéfices réalisés par Air France proviennent de l’Union Européenne avec plus de 40 %.
  • L’Asie vient en seconde place avec un peu plus de 17 % des bénéfices.
  • Les voles vers l’Amérique du Nord rapportent près de 15 % des gains de la compagnie.
  • L’Afrique et le Proche-Orient rapportent près de 13 % des gains du groupe français.

Les atouts stratégiques de la société Air France :

La priorité principale pour Air France, comme pour n’importe quel autre organisme capitaliste d’ailleurs, est de réaliser des bénéfices toujours plus importants. Pour ce faire, la compagnie met en œuvre diverses stratégies qui visent à réaliser ce but en maintenant une forte croissance du cours de l’action du groupe.

Les stratégies adoptées par Air France lui donnent l’avantage face à une concurrence de plus en plus agressive.

Ce qu’il y a d’intéressant avec la stratégie suivie par Air France est qu’elle profite pleinement de la fusion des deux compagnies principales qui la composent. Cette dynamique la rend plus qu’attrayante pour la majorité des traders qui aiment en profiter pour obtenir un maximum de bénéfices. D’ailleurs, en analysant les graphiques du cours de la compagnie, on peut facilement comprendre pourquoi l’action Air France se distingue du reste du lot. La croissance de son cours est assez stable, elle ne représente donc pas trop de risques, et elle connait périodiquement des pics intéressants qui peuvent rapporter de gros bénéfices, surtout lorsqu’on utilise des outils de trading efficaces et qui multiplient les bénéfices comme les CFD.

L’action Air France : le pour et le contre

La compagnie aérienne française dispose d’un staff hautement qualifié.

Tous les traders expérimentés savent que pour arriver à trader une action sur le marché boursier, que ce soit de manière conventionnelle ou en ligne, il est primordial de mesurer ses risques et de ne miser son capital que lorsqu’on est certain de la rentabilité de l’investissement. Le trading est une activité qui est faite pour être pratiquée sur le long terme. Par conséquent, il est important de ne pas se fier aux pressentiments et encore moins au hasard. Pour cette raison, il est vital pour la pérennisation et la continuité de l’activité du trader de connaître les avantages et les inconvénients présentés par l’action qu’il échange sur le marché. Ici, nous allons nous intéresser aux atouts et faiblesses de l’action Air France afin d’avoir une meilleure idée sur sa fiabilité en tant qu’actif boursier.

Les atouts de l’action Air France

On commence par indiquer que le groupe Air France est l’un des leaders de son domaine et ce, à l’échelle internationale. Il ne s’agit donc pas d’une petite compagnie aérienne qui peut faire faillite face à n’importe quelle crise financière. Son classement mondial participe aussi grandement dans le maintien de son excellente réputation et rend les investisseurs bien plus confiants, même dans les moments les plus difficiles. La compagnie a aussi prouvé, à maintes reprises par le passé, qu’elle était capable de gérer les crises économiques locales et mondiales. Son action représente, donc, un actif intéressant pour les traders les plus sceptiques, entre autres. Air France a aussi monopolisé près des trois quarts de l’activité des transporteurs sur le continent européen. Un tel chiffre a été le fruit d’une bonne gestion  financière et d’une compétitivité hors pair.

D’autre part, la compagnie a signé un certain nombre de partenariats qui lui permettent d’améliorer la qualité de ses services. Le groupe s’intéresse aussi au service de luxe en proposant des offres VIP pour les clients les plus aisés. Il ne s’agit là pas seulement d’une activité particulièrement lucrative, mais aussi d’une opportunité de soigner son image parallèlement. En plus, malgré une concurrence plutôt féroce, la filiale Transavia enregistre des résultats satisfaisants.

D’un autre point de vue, tout le secteur d l’aéronautique bénéficie, en ce moment, de la baisse du prix du pétrole brut. Cela a un impact rafraîchissant sur la situation financière des compagnies aériennes qui profitent d’une marge de bénéfices bien plus importante. Cette série d’atouts dont dispose le groupe restent suffisants pour en faire un actif de choix, malgré les inconvénients et les faiblesses qu’il présente.

Les faiblesses de l’action Air France

A vrai dire, les inconvénients que présente d’action Air France sont plutôt limités. En effet, la majorité de ces derniers sont communs à la plupart des compagnies de son secteur et ne sont pas propres au groupe français. Ainsi, on constate que, malgré ses efforts pour s’en défaire, la situation financière de la compagnie Air France reste majoritairement dépendante de celle de l’Europe. En d’autres termes, si une crise financière touche l’Union Européenne, la compagnie va subir des dégâts importants. Certains traders prennent cette information autrement et la considèrent comme un avantage, puisqu’ils sont confiant quant à la puissance économique de l’Europe, en général.

Le deuxième point faible que présente le cours de l’action Air France est l’incertitude du futur de sa filiale low cost. La concurrence qui lui est imposée par le marché est assez sérieuse, et il est difficile de garantir la continuité de la croissance de son cours. Enfin, dans le même esprit, on peut rappeler que les compagnies low cost comme EasyJet peuvent encore conquérir des parts sur le marché d’Air France puisqu’ils travaillent majoritairement sur les mêmes lignes et proposent des prix bien plus réduits. Certes, ils n’ont pas le même niveau de compétence, mais comme nous l’avons indiqué plus haut, ils peuvent profiter des crises financières qui peuvent toucher le niveau de vie d’un grand nombre de clients potentiels.

Enfin, il ne faut pas oublier que le groupe reste français, dans le sens où il sera toujours affecté par l’état financier du pays et des grèves en général. On note aussi que le groupe peine à optimiser ses capacités à rentabiliser ses investissements, par moments, et qu’il prend souvent trop de temps à mettre un projet à terme alors que l’opportunité est clairement à saisir.

Comment présenter une bonne analyse fondamentale et technique sur l’action du groupe Air France ?

Trader les actions de grands groupes tels qu’Air France requiert des connaissances approfondies et une maîtrise de l’art du trading dans ses moindres détails. La raison à cela est que les facteurs qui peuvent affecter le cours de son action sont multiples et il est difficile de les cerner dans leur intégrité. Lors de l’établissement de sa stratégie, le trader se doit de mettre au point une bonne analyse fondamentale qui traite ses aspects les plus importants.

Les études sont-elles suffisantes pour trader proprement ?

Tout d’abord, hormis les études techniques que le trader doit mener afin de trader l’action de manière positive, il se doit de garder un œil attentif sur l’ensemble de l’actualité qui la concerne. Le suivi de l’actualité est sans doute l’aspect du trading le plus difficile et le plus imprévisible. On connait tous cette fameuse info qui tombe de manière abrupte et qui cause une panique sur le marché boursier, causant la chute du cours de façon drastique.

Parallèlement, l’info peut être positive et engendrer une croissance de ce dernier et générer des bénéfices intéressants à un grand nombre de traders. Dans le cas de l’action Air France, il est bon de rappeler qu’elle est particulièrement sensible aux infos et news dont elle peut faire le sujet. Un autre point intéressant à connaître puisque, lui, est calculable, concerne le trafic général et le nombre de passagers qui prennent l’avion. Plus le nombre sera important, plus le cours gagnera en valeur, et vice versa.

Il est aussi important de suivre les objectifs que la compagnie s’est fixée. C’est pour cette raison, d’ailleurs, qu’il est important pour toute compagnie de s’assurer qu’ils ne soient pas très optimistes. En effet, si le cours de la compagnie peut gagner dans l’immédiat, lorsqu’elle annonce ce genre de buts, il connaîtra forcément une rechute importante si elle n’arrive pas à les réaliser.

Optimiser son analyse fondamentale

Parmi les facteurs qu’on doit intégrer à notre analyse fondamentale, on trouve la gestion financière du groupe et il faut impérativement tenir compte de ses différentes charges financières. Un gros chiffre d’affaire ne veut plus dire grand-chose si les dépenses sont aussi importantes. D’ailleurs, c’est pour cette raison que l’entreprise penche toujours vers la réduction des dépenses et cherche constamment à garder les dépenses à un niveau minimal. A titre d’exemple, on peut penser au redressement effectué en 2015 qui a permis au groupe de générer des bénéfices plus important pour l’année. S’il arrive à continuer sur sa lancée, il est possible qu’il arrive à réaliser des bénéfices record dans les deux années à venir.

Récemment, le climat politique français passe par une crise et l’insatisfaction de la population grandit avec la baisse continue du pouvoir d’achat des citoyens. Les augmentations des taxes n’arrangent pas les choses puisque les prix des billets augmentent en conséquence, sans garantir de bénéfices à Air France et cela a un impacte néfaste sur le cours de l’action du groupe. Face à un futur politique incertain, il devient difficile de prévoir le cours de la compagnie. Pour le moment, la société cherche de nouveaux moyens qui lui permettront de réduire les prix des billets.

Pour finir, on peut affirmer que l’action Air France fait toujours partie des actifs français les plus sûrs et les plus rentables qui existent sur le marché, en ce moment. Toutefois, il s’agit d’une action dont le cours est difficile à prévoir et qui requiert des études sérieuses et complètes pour être bien rentable. Pour ceux qui désirent investir sur le court terme sur cette action, il est vivement recommandé de recourir à des outils de trading efficaces, comme les CFD, qui permettent aux traders de multiplier leurs bénéfices.

[post_views]