Home Actions Americaines Acheter l’action Apple : ce qu’il faut savoir avant d’investir

Acheter l’action Apple : ce qu’il faut savoir avant d’investir

Il est connu que le groupe Apple est l’un des plus puissants à l’échelle internationale. Sa supériorité a été confirmée avec ses ordinateurs Mac et ses Smartphones uniques, les iPhones.

Avis des lecteurs: 54 votes
60% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

La compagnie Apple a aussi été propulsée grâce au charisme et l’expertise de son fondateur et CEO Steve Jobs, qui nous a quittés il y a quelques années. Malgré une petite crise qui a été causée à cause des nouvelles décisions qui ont, pour la première fois, été dirigés dans un sens opposé à la volonté du créateur, le groupe Apple s’est relativement bien porté, depuis. Dans cet article, nous allons nous pencher sur le cas de l’action du groupe Apple et nous allons voir comment il faut s’y prendre pour rentabiliser ses investissements sur cette action particulièrement lucrative.

 

Informations globales sur la compagnie :

Apple peut porter l’image de la technologie occidentale.

Contrairement à ce que beaucoup pensent, la compagnie Apple a été créée en 1976 par deux partenaires et non pas un seul. En effet, aux côtés de Steve Jobs, on trouve Steve Wozniak. A ses débuts, la compagnie se focalisait essentiellement sur les PC et programmes informatiques mais son activité a viré sur davantage de Softwares et sur les appareils mobiles et Apps depuis l’apparition du premier iPhone.

La compagnie a été connue avant tout pour son Mac qui avait révolutionné le milieu informatique en proposant un produit de haute qualité qui était aussi idéal pour les professionnels. Ensuite, le compagnie s’est bien développée sur le milieu des Softwares mais sa popularité n’a explosé auprès du grand public qu’en introduisant son iPhone, iPod, sans oublier l’iPad ainsi que ses applications liées sur le Cloud comme iTunes.

La croissance du groupe est indéniable puisqu’il compte plus de 60 000 salariés, en ce moment et son chiffre d’affaire dépase les 100 M.USD. Apple dispose de plus de 350 Stores dispersés sur une dizaine de pays aux quatre coins du monde.

 

Qui sont les compagnies rivales d’Apple ?

Huawei est l’un des concurrents directs de la compagnie.

Comme le domaine dans lequel Apple évolue est attrayant pour le grand public, il est tout à fait normal qu’il y ait un grand nombre de concurrents qui se disputent la première place. Voici, en quelques lignes, le résumé des meilleures compagnies concurrentes d’Apple :

  • Samsung : ce groupe est indéniablement le concurrent le plus redoutable d’Apple. En ce moment, il est celui qui dispose de la plus grande capitalisation parmi la concurrence.
  • Nokia : ce groupe était autrefois le leader incontesté du secteur de la téléphonie mobile. Malgré une régression qui lui a coûté une grande partie de son marché, il revient récemment avec une nouvelle gamme de Smartphones qui intègre le système Android.
  • Huawei : le groupe chinois est un géant de la téléphonie mobile et est aussi le leader dans le secteur des équipements qui y sont liés. Le groupe passe actuellement par des moments difficiles à cause d’une crise politique entre la Chine et les USA.
  • Blackberry : cette compagnie était aussi un leader dans le secteur de la protection anti piratage des appareils, proposant un service d’appels impossibles à traquer, mais actuellement, elle cherche encore à regagner une partie de sa clientèle qui avait migré vers les appareils d’Apple.

En ce qui concerne le Mac, la compagnie a pratiquement conquis le secteur professionnel. Toutefois, elle est encore loin d’avoir un avenir sur le marché du grand public à cause de ses prix inaccessibles et de son système d’exploitation particulièrement rigide. Parmi les concurrents dans ce domaine, on peut citer : IBM, Acer et Lenovo. Ces derniers fonctionnent avec le système d’exploitation Windows.

 

Qui sont les collaborateurs d’Apple ?

L’alliance au groupe IBM a été particulièrement bénéfique pour Apple.

Dans un milieu aussi compétitif, même un géant comme Apple se doit de tisser de fortes relations avec un certain nombre de compagnies importantes, surtout en termes de capitalisation. Parmi ces derniers on trouve :

  • IBM : même si le groupe est aussi considéré comme un concurrent direct, la collaboration des deux partis s’est avérée bénéfique pour les deux. En effet, le rapprochement avec IBM a permis à Apple de mieux développer ses softwares IOS, les rendant bien plus optimisés, avec une réactivité nettement supérieure à ce qui se fait chez la concurrence.
  • Cisco : le groupe Apple a signé, depuis déjà quelques années, un partenariat intéressant avec le groupe Ciso, sur le long terme. L’objectif de ce rapprochement se résumait essentiellement à trouver le moyen d’améliorer la performance des deux entreprises. Cette collaboration a déjà montré ses fruits grâce à l’addition du savoir faire des deux géants.

 

Des informations supplémentaires sur l’action du groupe :

Avant tout, il est important de préciser que l’action du groupe Apple est entrée sur le marché boursier au tout début des années 80’. Plus de 4,5 millions d’actions ont été mises sur le marché en bourse à un prix relativement bas, même pour l’époque, qui n’était que de 22 USD par action. Cela se voit davantage lorsqu’on apprend que son prix a piqué par 30 % en seulement 24 h. Avec une valeur de près de 30 USD, la capitalisation boursière du groupe a pu dépasser le cap des 1 750 M. USD.

La croissance boursière de l’action Apple a été la plus forte depuis près de 25 ans, soit, depuis l’entrée de l’action Ford sur le marché boursier. La seconde revente d’actions est tombée un an plus tard et on a vu plus de 2,5 millions d’actions ont été vendues en un temps record. En ce moment, il est encore plus facile d’acheter l’action Apple et la revendre sur diverses plateformes de trading en ligne, et son action est encore intéressante puisqu’elle peut rapporter de gros bénéfices avec la sortie de chaque produit.

Il existe différents moyens d’élargir la sphère d’influence d’une entreprise et faire gonfler son capital. Dans le cas du groupe Apple, la stratégie suivie consiste essentiellement à racheter un grand nombre d’entreprises dont les spécialités se rapprochent relativement de l’activité de base de la compagnie. Cela a permis au groupe de multiplier le nombre de ses clients tout en ayant pied dans divers secteurs. Un autre avantage est qu’en période de croissance économique globale, Apple va bénéficier d’un retour positif sur toutes ses compagnies mais en temps de crise, seuls les secteurs touchés vont souffrir de ses conséquences. Globalement, les acquisitions du groupe vont forcément avoir plus de rentabilité. Au fil des années, le groupe Apple a pu racheter une série d’entreprises importantes comme Siri, qui a été à l’origine de l’intelligence artificielle aujourd’hui utilisée par les iPhones et Beats Electronics qui se spécialisait dans les accessoires comme les kits et chargeurs des appareils Apple. Même si ces rachats représentent une partie des investissements les plus rentables du groupe, on peut dire que le rachat le plus lucratif que la compagnie ait jamais effectué était en 2016, lorsqu’il s’est intéressé à la compagnie Turi qui se spécialisait aussi dans l’intelligence artificielle pour plus de 200 M. USD. Ce rachat a permis au groupe de développer une forme d’IA qui est capable de s’adapter et d’apprendre de manière exponentielle. Cette technologie est encore à l’état embryonnaire, mais beaucoup suspectent qu’elle causera une révolution dans le secteur dans peu de temps. Il est aussi important de mentionner les objections morales qu’impose la société actuellement et les avertissements des risques impliqués par divers experts qui s’intéressent de près à l’intelligence artificielle comme Elon Musk, leader et CEO des fameuses entreprises Tesla Motors et Space X.

 

Le meilleur outil de trading en ligne pour l’action Apple

L’utilisation des CFD sur l’action Apple peut générer des bénéfices intéressants sur le court terme.

Comme pour la majorité des grands groupes, les CFD représentent l’outil de trading idéal pour échanger leurs actions. En effet, les entreprises ayant une forte capitalisation boursière nécessitent de gros fonds pour qu’ils soient rentables. Il se trouve que les CFD résolvent ce problème en multipliant les bénéfices générés sur le court terme. Ainsi, même en ne disposant que d’un capital limité, il est possible de rentabiliser ses investissements et de générer des bénéfices intéressants. Ce procédé est appelé « effet de levier » mais il faut être conscient du fait qu’il multiplie aussi les pertes. Il est donc primordial de ne l’utiliser que lorsqu’on est certain de son trade. Beaucoup de débutants perdent de grosses sommes d’argent car ils commettent l’erreur de tomber rapidement sous le charme des bénéfices rapides et finissent par ignorer les risques qu’ils présentent.

 

Les atouts et faiblesses présentées par l’action Apple sur le marché boursier :

Afin de bien profiter de l’action du groupe Apple lorsqu’on trade en bourse, il est essentiel de maîtriser certains aspects de celle-ci. En effet, en connaître plus sur cette action permettra aux traders d’augmenter leurs chances de succès sur les échanges. Cela devient encore plus important lorsqu’ils utilisent des outils de trading spéciaux comme les CFD. Ici, nous allons présenter les avantages et inconvénients les plus importants de l’action Apple :

On commence par indiquer que le groupe Apple a été pour longtemps le leader incontesté de la téléphonie mobile. Le groupe est encore en ce moment, le leader du secteur informatique professionnel. Ceci dit, depuis quelques temps, la concurrence a eu raison de lui et on voit aujourd’hui que Samsung, le géant coréen passer devant Apple dans le secteur des Smartphones. Les produits de la compagnie américaine sont toujours de haute qualité et, contrairement à son concurrent coréen, tous ses produits correspondent à un critère de qualité assez sévère. L’acquisition d’un de ces produits ne peut jamais décevoir. Il s’agit là d’un des avantages d’Apple qui maintient encore son image exigeante. Malgré ces critères, la compagnie arrive à générer des marges de bénéfices importantes grâce aux coûts particulièrement faibles de la production de ses appareils. Cela a un excellent impact sur son action dont la valeur continue à grimper considérablement depuis des années. D’un autre côté, cela se traduit aussi par une forte capacité d’investissement du groupe. Ainsi, Apple ne peine pas trop à investir dans les nouvelles technologies et peut se permettre d’assumer des coûts gigantesques, contrairement à une grande partie de ses concurrents. Cet aspect participe aussi grandement dans le maintient de la position du groupe sur le marché concurrentiel.

Les adeptes des produits Apple comptent parmi les plus fidèles.

Malgré quelques moments difficiles, l’action Apple s’avère être particulièrement lucrative pour ses investisseurs. Cela encourage ces derniers à investir davantage dans cette action et peut convaincre les autres de faire de même. En ce moment, les analyses effectuées par les professionnels indiquent une forte croissance de l’action Apple, en général. Ces dernières concernent non seulement l’action, mais aussi le chiffre d’affaire global de l’entreprise. Par conséquent, on peut affirmer que le groupe Apple passe par une période de forte croissance et que cela se reflétera continuellement sur son action. Enfin, on peut mentionner les différentes innovations apportées par le groupe à ses appareils qui, souvent, deviennent une nécessité pour les utilisateurs. Cela se traduit par un intérêt en continu pour ses produits, garantissant ainsi, des ventes importantes sur le long terme.

En ce qui concerne les faiblesses, il n’y a pas grand-chose à mentionner à part, peut-être, une perte de confiance de la part d’une partie de sa clientèle qui reproche à la compagnie Apple d’être devenue « cheap ». Même si cela est plutôt vrai, surtout lorsqu’on prend en compte la résolution médiocre de ses derniers iPhones, il est difficile de déterminer son impact sur la vente globale de ses appareils sur le marché. Généralement, le client Apple s’intéresse à l’OS fiable et à la simplicité et l’intuitivité des appareils de cette marque. Il ne s’intéresse à la partie technique que rarement. Ceci dit, il est tout à fait possible de palper la réticence de certains utilisateurs qui aiment avoir de la variété au niveau du choix proposé. Malheureusement, les produits Apple se ressemblent trop et limitent beaucoup la liberté des utilisateurs au niveau de la personnalisation. Enfin, il ne reste qu’à considérer la concurrence qui devient de plus en plus féroce, surtout avec l’arrivée de nouvelles marques comme le fabricant chinois Huawei qui propose des appareils peu chers mais d’une excellente qualité. Si on ajoute à cela les prix exorbitants des iPhones récents, on peut facilement voir pour quelle raison beaucoup d’utilisateurs finissent par migrer vers la concurrence.

[post_views]