Home Actions du CAC 40 Acheter l’action Orange : cours, analyse des prix et conseils

Acheter l’action Orange : cours, analyse des prix et conseils

Depuis près d’une décennie, la technologie de la téléphonie mobile a tellement évolué, qu’elle est devenue une nécessité dans notre vie quotidienne. Nos appareils mobiles sont aussi devenus des sources d’information fiables et nous permettent même de vérifier des données, ou encore de contrôler nos comptes bancaires.

Avis des lecteurs: 28 votes
60% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

Depuis près d’une décennie, la technologie de la téléphonie mobile a tellement évolué, qu’elle est devenue une nécessité dans notre vie quotidienne. Nos appareils mobiles sont aussi devenus des sources d’information fiables et nous permettent même de vérifier des données, ou encore de contrôler nos comptes bancaires. Il est aujourd’hui, plus qu’évident, que le secteur est devenu particulièrement florissant et les opérateurs téléphoniques en sont les principaux bénéficiaires. Parmi les plus grandes compagnies de télécommunication, on trouve EDF, Vinci ou encore le groupe Orange et son action. Dans cet article, nous allons nous pencher sur l’action de ce groupe et nous allons fournir les informations les plus importantes qui permettront aux traders de bien la trader sur le marché boursier.

 

Ce qu’on sait sur le groupe Orange

Orange fait partie des plus grosses compagnies européennes.

Alors qu’il existait une multitude de groupes importants en France avant l’apparition de la compagnie Orange, cette dernière a pu s’imposer en seulement quelques années pour devenir le leader de ce secteur sur tout le territoire français. Cela s’explique, en partie, par les excellents services que la société a proposés à ses clients durant ses années d’existence. Le groupe a fait partie des tous premiers qui ont apporté des innovations au secteur de la téléphonie mobile.Il a proposé des offres intéressantes qui regroupent les appels et les offres internet mobile. La direction qu’a prise Orange se focalisait essentiellement sur la satisfaction des besoins des clients dont les tranches d’âge vont de 15 à 35 ans. Le succès du groupe lui a permis d’élargir ses activités tout d’abord, en Europe, avant de toucher d’autres continents. Il est important de noter que plus de 15 % du chiffre d’affaire de la société provient des contrats signés avec des compagnies privées et que le groupe prend en charge leurs services de télécommunication. Pour ceux qui désirent trader l’action Orange, il est primordial d’accumuler un maximum d’informations sur les différentes activités du groupe, ainsi que sur tous les facteurs qui risquent d’affecter son cours. Parmi ces derniers, on peut penser à la situation financière de ses partenaires et concurrents. En effet, ces informations peuvent s’avérer décisives lorsqu’il s’agit de prévoir le mouvement du cours de l’action Orange.

 

Les partenariats les plus importants

A part quelques exceptions assez rares, la grande majorité des compagnies qui évoluent dans un milieu plutôt compétitif n’hésitent pas à signer des partenariats avec d’autres organismes importants afin de garantir la pérennisation de leurs activités et de la croissance de leurs cours. Dans le cas du groupe Orange, les choses ne sont pas si différentes. En effet, on trouve qu’il a signé une série de contrats avec diverses sociétés privées françaises telles que PSA, Vivendi, Canal + ainsi qu’un certain nombre de compagnies étrangères comme Microsoft et Google.

 

Orange et la concurrence

Vodafone est un des concurrents les plus importants dans le secteur de la télécommunication.

Même si le groupe Orange est en ce moment le leader incontesté de son secteur, on peut facilement trouver des concurrents puissants qui peuvent lui causer des ennuis à la fois en France, tout comme sur le marché européen. Plusieurs compagnies qui se spécialisent dans les abonnements et les forfaits internet lui imposent une concurrence assez gênante. En effet, comme ce dernier a touché divers secteurs, il est tout à fait normal qu’il finisse par avoir davantage de concurrents. Pour cette raison, on trouve que l’action Orange est plus sensible à certains facteurs que d’autres. Dans cette partie, nous allons nous intéresser aux concurrents d’Orange les plus sérieux. Nous allons donc les diviser sur deux secteurs, pour plus de clarté.

  • On commence par le secteur principal d’Orage, et qui n’est autre que la téléphonie mobile. Ici, il n’existe que trois concurrents qui ont un poids financier comparable à celui du groupe, et qui sont : Bouygues, SFR et Free Mobile.
  • Pour ce qui est de la télécommunication, les concurrents sont bien plus nombreux puisqu’on trouve : Free, SFR Numéricable, Ozone, KNet et Coloris.

Il est intéressant de mentionner le fait que le groupe Orange a pu, récemment, décrocher la onzième place sur le marché mondial. Parmi les concurrents qui ont eu de meilleurs résultats, on trouve China Unicorn qui est un géant qui domine le marché chinois, Telefonica et, bien entendu, Vodafone. Pour les traders qui souhaitent investir dans l’action Orange, il est plus que nécessaire qu’ils s’informent sur les nouveautés qui concernent les compagnies qui lui sont concurrentes car elles sont capables d’affecter leurs investissements en influant sur le cours de l’action du groupe.

 

L’historique et l’analyse du cours de l’action Orange ?

Récemment, le cours de l’action Orange a connu une croissance intéressante.

Il suffit d’effectuer quelques recherches sur l’historique du cours de l’action du groupe durant la dernière décennie pour se rendre compte de la croissance fulgurante qu’elle a connue. Il est donc normal qu’elle figure sur le marché Euronext Paris, plus particulièrement, sur le compartiment A. Comme Orange fait partie des 100 groupes les plus puissants de France, on peut trouver son action sur l’indice boursier Euronext 100.

Ceci dit, même la compagnie Orange a eu quelques difficultés à ses débuts et cela se voit sur les graphiques qui indiquent une baisse de la valeur de son action entre 2005 et 2006. Après cela, la valeur de son action est remontée considérablement pour atteindre plus de 25 € à la fin de l’année 2007. Vous l’aurez deviné, comme beaucoup d’autres compagnies, la crise de 2008 ne lui a pas fait de cadeaux, et le prix de l’action a subi de gros dégâts pendant plus de 5 ans. On voit donc son cours chuter de manière drastique et la valeur de son action est tombée jusqu’à 7 € en 2013. Depuis, le groupe semble se reprendre et son cours bénéficie désormais d’une croissance intéressante.

En analysant le cours de l’action Orange de plus près, on peut constater que ce dernier passe constamment par ce qu’on appelle des corrections. Elles se distinguent par une haute volatilité et elles prennent, en général, des périodes de temps assez longues. Les expertes s’attendent à ce que la tendance haussière actuelle continue au cours des prochaines années et conseillent les nouveaux investisseurs qui cherchent à faire des placements sûrs sur le long terme de miser sur l’action de ce groupe.  Il s’agit là d’un des moments les plus opportuns pour profiter de la nouvelle tendance de l’action et, comme on le sait tous, l’optimisation de la rentabilité du placement passe essentiellement par une prise de position au tout début de la tendance.

C’est en combinant de multiples indicateurs que le trader sera en mesure de prévoir le cours de l’action.

 

Les points forts de l’action Orange

Le concurrent qui a causé le plus d’ennuis au groupe Orange est sans aucun doute l’opérateur Free. Tandis que le groupe a pu se tirer de cette mauvaise passe, on ne peut pas nier le fait que le cours de son action ait régressé considérablement. Un des points forts d’Orange est que le groupe arrive à tourner une situation déplorable en sa faveur. Ainsi, il a pu obtenir des contrats d’itinérance avec son concurrent qui lui a rapporté de gros bénéfices.

D’autre part, le groupe se distingue par la qualité de ses services qui justifient largement le petit écart des tarifs qu’il impose à ses clients. Le feedback de ces derniers a toujours été positif, surtout en ce qui concerne son réseau 4G. Afin de cibler un public plus large, le groupe lance Sosh ; un nouvel opérateur qui propose des offres particulièrement intéressantes pour les adolescents. Nous n’oublierons pas de mentionner l’activité d’Orange dans tout ce qui gravite autour des nouvelles technologies et qui lui a permis de garder une longueur d’avance sur la majorité de ses concurrents.

Pour les investisseurs, la situation globale du groupe Orange est particulièrement intéressante et rassurante. On peut déjà le constater en suivant le cours de l’action du groupe qui est sur une tendance haussière depuis déjà quelques temps. Cependant, il ne faut pas ignorer les quelques points faibles de l’action Orange, que nous allons présenter ici.

 

Les faiblesses présentées par l’action Orange

Malheureusement, le leader du secteur de la télécommunication en France peine encore à s’imposer sur les marchés mondiaux. En effet, sa compétitivité diminue grandement, depuis déjà quelques temps, et il se retrouve désormais classé onzième mondial. Certes, la position n’est pas si mauvaise et elle prouve que le groupe fait toujours des efforts pour s’imposer, mais le fait qu’il reste encore en dehors du top 10 heurte, tout de même, son image.

 

Les filiales les plus importantes du groupe Orange

Deezer est une plateforme qui permet d’écouter de la musique en ligne.

Dans le but d’améliorer sa compétitivité et confirmer sa position, le groupe Orange a installé diverses filiales qui se spécialisent dans des secteurs différents. Ici, nous allons citer les plus importantes d’entre elles :

  • La première société à citer est, bien entendu, Orange. Il s’agit de l’opérateur qui était autrefois la propriété du groupe Vodafone. D’ailleurs, ce dernier détient encore des parts de cette société.
  • OWF (Orange Wholesale Fr) contient l’ensemble des échanges financiers qui concernent les téléphones fixes et mobiles du groupe. Cette filiale se charge des opérations qui requièrent une attention particulière pour les clients qui ont des besoins massifs et une qualité de service optimale.
  • Le groupe TP  est le leader du secteur téléphonique en Pologne et il revient majoritairement au groupe Orange qui détient une grande partie de ses parts. Tout comme Orange, il se spécialise aussi dans la fourniture de services internet.
  • Orange détient aussi une majeure partie des parts de Mobistar qui agit principalement en Belgique.
  • Un peu plus différente des autres, la filiale Etrali s’intéresse au service commercial des réseaux de télécommunication et des sociétés financières.
  • La filiale Orange Consulting est connue pour ses services d’excellente qualité et elle est généralement consultée par des sociétés pour des conseils administratifs.
  • Globalcast se spécialise dans les services numériques et audiovisuels. La filiale d’Orange travaille surtout en étroite collaboration avec des chaînes de télévision et des plateformes qui proposent différents bouquets comme TNT. Elle a été l’un des premiers à avoir intégré un service pour le straming sur ordinateur et appareils mobiles (Smarphones et tablettes).
  • La compagnie Viaccess appartient aussi au groupe Orange et elle se charge de la création et développement de divers systèmes de cryptage. Ces derniers sont commercialisés et utilisés pour la protection contre le piratage des chaînes de télévision payantes.
  • Orange possède aussi de grandes parts de la compagnie Sofrecom. Cette dernière agit en tant que conseiller auprès de différents organismes et même le gouvernement fait appel à ses services.
  • En ce qui concerne la plateforme de vidéos en ligne la plus connue au monde et qui n’est autre que Youtube, la majeure partie des ses parts reviennent aussi à Orange.
  • Deezer est la plateforme de musique en ligne la plus utilisée actuellement et elle appartient aussi au même groupe.
  • OAN (Orange Advertising Network) est une filiale qui s’occupe essentiellement de tout ce qui gravite autour de la publicité du groupe Orange. Elle est l’organisme qui décide de payer ou d’accorder les droits d’utilisation de tout ce qui se rapporte à l’image du groupe, comme les logos.
  • La compagnie FranceTel se charge des crédits accordés aux travailleurs ainsi que des demandes de financement pour les accords d’emprunts de matériel Orange.
  • Games Services GOA est une autre filiale du groupe Orange et se spécialise, comme son nom l’indique, dans le secteur des jeux vidéo sur internet. Ce secteur est particulièrement lucratif sur les plateformes mobiles qui rapportent, en ce moment, plus que des jeux AAA. De plus en plus de compagnies et d’investisseurs s’intéressent à ce domaine pour les gros bénéfices qu’il peut générer.
  • Orange Marine est la filiale du groupe qui se focalise sur le développement de nouvelles technologies pour le secteur maritime. Elle se charge de la réalisation de divers projets colossaux comme l’installation d’un réseau de fibre optique qui passe sous la mer.
[post_views]