Avis sur Admiral Markets : un broker plutôt médiocre - Ethicanet
Avis sur Admiral Markets : un broker plutôt médiocre

Avis sur Admiral Markets : un broker plutôt médiocre

Alors qu'Admiral Markets a un certain potentiel, sa présence hors de France, ainsi que son manque crucial d'assistance le mettent bien loin des meilleurs courtiers français tels Alvexo.

79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Note: 47 votes

Admiral Markets se présente comme étant un des meilleurs courtiers en ligne qui existent en ce moment. Pour convaincre, il se base essentiellement sur sa grande expérience et aussi sur quelques uns de ses services. Dans cet article, nous allons nous pencher sur le cas de ce broker et nous allons voir s’il est aussi bon qu’il le prétend.

Les régulations dont dispose Admiral Markets :

La FCA garantit un niveau minimal de fiabilité aux courtiers.

Admiral Market a commencé à travailler en 2001. Toutefois, ce n’est qu’en 2003 qu’il s’est lancé sur le marché. Durant ces deux années d’écart, le courtier a pu préparer son entrée sur divers marchés étrangers. Il est possible de pratiquer le trading par le biais des CFD ou, tout simplement, sur le Forex. Il existe une multitude d’outils qui permettent aux traders d’optimiser le revenu sur leurs investissements et prendre moins de risques et qui sont exigés par les différents organismes d’autorité. Comme tous les courtiers régulés, Admiral Markets présente ces avantages à ses clients. Cependant, on lui trouve difficilement d’autres qualités, et le fait que ces avantages soient imposés par la MIFID et la FCA, il est évident qu’ils soient aussi fournis par les autres brokers régulés.

Il est aussi important de rappeler que les régulations ne sont pas synonymes d'honnêteté. Certains courtiers n'hésitent pas à profiter de zones grises des lois en vigueur pour extorquer de l'argent à leurs clients, sans se faire pénaliser. En plus, la tendance actuelle se résume à savoir quelles lois enfreindre. En d'autres termes, le courtier commet la fraude en ayant calculé, au préalable, l'amende qu'il aura à payer. Le broker doit simplement s'assurer que les bénéfices qu'il va générer seront plus importants que cette dernière.

BrokerNoteDépôt minimum 
19 / 20250$COMMENCER A TRADER
15 / 20100$COMMENCER A TRADER
13 / 20250$COMMENCER A TRADER
BrokerNoteDépôt minimum 
19 / 2015 $COMMENCER A TRADER
15 / 2010 $COMMENCER A TRADER
BrokerNoteDépôt minimum 
19 / 20200 $COMMENCER A TRADER

Comment se fait le trading sur cette plateforme ?

On commence par indiquer que la plateforme a déjà changé ses termes de trading par le passé. Ainsi, il est tout à fait possible qu’ils changent, à nouveau, dans le futur. Ceci dit, l’idée globale est claire. Le broker cherche à satisfaire tous ces traders, d’une manière qui s’avère être malheureusement maladroite. Pourtant, d’autres courtiers comme Alvexo y arrivent sans trop de mal.

Les divers types de comptes que propose Admiral Markets :

Il n’y en a que trois :

  • Le compte Admiral Markets.
  • L'Admiral Prime.
  • Le compte Admiral MT5.

Le premier type se veut être adéquat aux traders débutants, tandis que les deux autres sont censés être conçus pour les traders intermédiaires et même les experts. D’ailleurs cela se voit du fait que l’Admiral Markets permet d’effectuer des transactions de 200€, alors que les autres requièrent des transactions minimales de 1 000 €.

Que peut-on trader sur Admiral Markets ?

Le trading des paires de devises reste le plus abordable par les débutants.

Comme avec n’importe quelle autre plateforme de trading, il est possible de trader un nombre significatif d’actifs avec ce broker. Ainsi, les traders peuvent librement échanger les actifs les plus classiques, comme les paires de devises, les actions et les obligations etc… Notons, au passage, que les actifs diffèrent en fonction du type de compte dont le trader dispose. Lorsqu'on s'intéresse à un actif bien précis, il est essentiel de voir s’il figure sur la liste du compte qui nous attire le plus.

Admiral Markets et les différents Spreads :

Avant tout, il est essentiel de rappeler que les frais imposés par le courtier, comme les prélèvements, seront bien moins importants sur les comptes pro. Par exemple, on pense aux prélèvements que le courtier effectue sur les transactions qui se font sur le Forex. Ces derniers sont fixés à 3 USD avec le compte MT5. Tandis que les spreads atteignent 0.8 pips, lorsque le trader utilise un compte MT5, ils seront limités à 0.2 pips.

Comme vous pouvez le constater, les comptes qui nécessitent les dépôts les plus importants, sont ceux qui reçoivent les plus gros avantages. Cet aspect existe chez un grand nombre de courtiers, et Admiral Markets n'est pas une exception. Le seul bémol, ici, c'est que ce phénomène se présente d'une manière assez maladroite. En effet, on trouve que le compte standard de ce courtier est significativement handicapant, et cela entrave sérieusement l'activité du trader. En effet, chez certaines autres plateformes de trading en ligne, même si les comptes professionnels bénéficient d'atouts indéniables, le compte de base reste parfaitement utilisable, et il est tout à fait possible de générer des bénéfices dessus, même en étant un trader débutant. D'ailleurs, c'est pour cette raison que nous pensons que les traders novices n'ont que très peu de chances de réussir, s'ils commencent à trader chez ce courtier.

Les prélèvements ne s’effectuent pas sur le compte Prime.

Les plateformes qu’on peut utiliser avec Admiral Markets :

La MT4 est la plateforme la mieux réputée.

Il est possible d’effectuer des échanges boursiers en utilisant différentes plateformes de trading avec Admiral Markets. Les meilleures qu’on trouve sont essentiellement la MT4 et la MT5. Même s’il est possible de bénéficier des avantages que procure la MT4 Supreme Edition, les traders risquent toujours de souffrir des défauts de la plateforme de base. Celle-ci vient avec une série de contraintes, dont un manque d’intuitivité critique et quelques ralentissements non justifiés. On rappelle que la vitesse d'exécution joue un rôle vital pour certains traders, surtout ceux qui travaillent sur le court terme. Par exemple, au sein de la communauté des traders qui pratiquent la technique du scalping, la plateforme ne bénéficie pas d'une bonne réputation.

Notons qu’il est possible d’utiliser la plateforme d’Admiral Markets sur les Smartphones et tablettes (Android ou IOS), mais que celle-ci n’est pas vraiment performante.

Se former en suivant les guides d’Admiral Markets :

Admiral Markets met à la disposition de ses traders une série de guides qui ont pour objectif de former les nouveaux traders. Toutefois, ces derniers ne se distinguent pas vraiment de ce qu’on peut trouver un peu partout sur le web. En plus, certaines parties manquent crucialement de clarté et il est possible que certains traders finissent par se lasser et de laisser leur formation incomplète. Evidemment, cela aura un impact néfaste sur leurs échanges en causant des pertes importantes. Il ne faut pas oublier que la formation est la base sur laquelle va reposer tout le travail du trader. Commencer à trader, sans avoir bien étudié tous les sujets qui se rapportent au trading est, en effet, une très mauvaise idée.

On vous conseille même de considérer la formation comme une forme d'investissement sur le long terme, où non seulement un sacrifice immédiat est nécessaire, mais ce dernier se prolonge tout au long de vos activités. Le trading est un secteur qui évolue constamment, et il est important de rester toujours à la page. L'idée de suivre une formation continue, qui tient en compte de cet aspect est aussi une idée intéressante.  Par conséquent, il est vivement recommandé de rechercher de meilleurs guides que proposent d’autres courtiers comme Alvexo. Ces derniers sont d’une qualité nettement meilleure et prennent en considération divers facteurs qui favorisent un apprentissage plus rapide et sur de meilleures bases.

Le support technique du courtier :

A l’instar de tous les brokers tels Ig Markets ou Libertex, Admiral Markets propose un service dédié à sa clientèle. Toutefois, là encore, la qualité laisse à désirer. En effet, même si ce dernier est techniquement disponible en douze langues, il est difficile de contacter un agent qui maîtrise la langue qu’on choisit, si ce n’est pas de l’Anglais. Le seul petit point positif qu’on peut lui trouver est le compte de démonstration auquel on peut accéder assez facilement et avant même d'avoir effectué le moindre dépôt.

Hormis cela, nous avons tenté d'obtenir des explications et des solutions par rapport à une série de problèmes et le personnel a rarement été en mesure de proposer les solutions adéquates. D'après nos analyses, il est certain qu'on ne traite pas avec un personnel qualifié. Aussi il est fort probable que les agents mis à la disposition des clients soient séparés en fonction des comptes dont ils disposent. Si vous n'avez pas accès à un compte professionnel, il vaut mieux ne pas compter sur le support technique pour résoudre vos problèmes.

Qu’en est-il de la sécurité sur Admiral Markets ?

Le courtier annonce qu’il utilise un système de sécurité optimal pour les comptes de ses clients. Cependant, curieusement, il manque de donner des indications précises sur ce dernier. Or, tous les brokers qui proposent les meilleurs services de sécurité ont tendance à s’en vanter les mérites et à les afficher afin d’attirer un maximum de nouveaux clients. Donc, le comportement du broker semble plutôt suspect, et même s’il n’ya encore eu aucun incident lié à une défaillance technique du système de sécurité, on ne peut pas s’empêcher de rester inquiets à ce sujet. Au moins, il est bon de savoir qu’en cas de litige avec le courtier, il est toujours possible de se tourner vers les organismes d’autorité, puisque le broker reste, tout de même, régulé.

Avis Admiral Markets : interview avec un ancien client

Equipe Ethicanet : Pourquoi avoir choisis Admiral Markets ?

Je n’irais pas jusqu’à dire que j’ai effectivement choisi Admiral Markets. Pour cela, il aurait fallu que je le compare sérieusement à d’autres courtiers, chose que je n’ai malheureusement pas faite. Tout ce qu’il y avait à l’histoire, c’est que je m’étais intéressé au monde du trading depuis déjà un moment, sans vraiment passer le cap. A un certain moment, j’étais tombé sur une annonce commerciale sur ce courtier qui faisait une offre spéciale avec un bonus de bienvenue plutôt intéressant. Après avoir effectué une petite recherche rapide sur le broker, où j’ai appris qu’il disposait des régulations qui lui permettaient de travailler en toute légalité sur le territoire français, je m’étais empressé de créer un nouveau compte.

Equipe Ethicanet : Avez-vous été satisfait de leur plateforme et formations :

Surement pas ! Avant même que je ne commence à tenter de trader pour de vrai, j’ai essayé de m’habituer à l’interface de sa plateforme, mais la tâche s’est avérée être significativement plus compliquée que je ne le pensais. Même les fonctionnalités les plus simples, et dont j’avais le plus souvent besoin, n’étaient pas à portée de main. Il fallait au moins passer par deux menus pour y accéder, et cela m’avait bien gêné. D’ailleurs, c’est à ce moment que j’avais commencé à douter de la performance de ce courtier.

Au fil des jours, j’ai commencé à prendre l’habitude et j’ai décidé de suivre les guides de trading que le courtier proposait afin d’augmenter les chances de réussite de mes trades. Là encore, les résultats n’étaient pas vraiment bons. Alors que les guides pour débutants étaient assez bons, il suffisait d’entrer dans le détail pour que tout se chamboule. Les tutoriels sont assez mal organisés, et j’étais obligé de faire d’innombrables va et vient, afin de cerner un simple concept, comme il se doit.

Equipe Ethicanet : Tradez – vous toujours aujourd’hui ?

Oui, bien entendu. Cela fait maintenant des années que je suis actif en tant que trader, et cela risque de continuer. Grâce à quelques bons réflexes que j’ai été en mesure d’apprendre, j’arrive désormais à éviter les situations les plus périlleuses. Et même si cela me fait perdre d’excellentes opportunités de trading, cela me permet aussi de garder les risques que j’entreprends, au minimum. D’ailleurs, c’est grâce à cette qualité que j’ai pu éviter le pire avec le broker Admiral Markets. Désormais, je travaille chez un de ses meilleurs concurrents, et j’arrive à générer d’excellents bénéfices sur sa plateforme.

Equipe Ethicanet : Chez quel courtier êtes-vous désormais :

Comme je viens de l’indiquer, j’ai migré sur une autre plateforme de trading. Il s’agit de celle du courtier Alvexo, et je l’ai choisie pour ses multiples qualités. D’abord, le broker accorde le même intérêt à tous ses clients, quel que soit leur compte. Ensuite, la diversité des actifs qu’il présente à trader me permet d’investir dans des secteurs radicalement différents, et cela donne plus de solidité à mes investissements. En plus, grâce aux guides de trading d’Alvexo, j’ai été en mesure de couvrir toutes mes lacunes assez rapidement, et cela m’a permis de rapidement commencer à trader. Enfin, les spreads limités que le courtier impose me permettent de profiter de plusieurs techniques de trading, et ainsi, j’ai plus de contrôle sur les échanges que je fais.

BrokerNoteDépôt minimum 
19 / 20250$COMMENCER A TRADER
15 / 20100$COMMENCER A TRADER
13 / 20250$COMMENCER A TRADER
BrokerNoteDépôt minimum 
19 / 2015 $COMMENCER A TRADER
15 / 2010 $COMMENCER A TRADER
BrokerNoteDépôt minimum 
19 / 20200 $COMMENCER A TRADER

Conclusion :

Malgré ses efforts, le courtier Admiral Markets souffre de trop de défauts pour qu'on le considère comme une option viable. En plus, en ce moment, il existe un nombre de nouveaux courtiers qui proposent des offres qui sont bien plus intéressantes. En effet, il n'y a aucune raison convaincante qui pourrait justifier qu'on trade sur sa plateforme, plutôt qu'une autre. A cela, on peut ajouter le fait qu'Admiral Markets donne un avantage net aux traders les plus expérimentés, qui disposent aussi, en général, des fonds les plus importants. En d'autres termes, cela implique que le broker n'accorde pas la même importance aux traders débutants. Alors, si vous commencez à peine à trader, vous feriez mieux de passer votre chemin.

Quelles perspectives pour les marchés en OCTOBRE 2019 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !

Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.