Avis sur UFX : un courtier dangereux et instable - Ethicanet
Avis sur UFX : un courtier dangereux et instable

Avis sur UFX : un courtier dangereux et instable

Alors que UFX est un courtier intéressé dans la perte de ses clients, sa présence hors de France, ainsi que son manque crucial d’assistance le mettent bien loin des meilleurs courtiers français tels Alvexo.

79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Note: 60 votes

Ce broker était autrefois baptisé UFXMarket. Malheureusement, malgré ce changement de nom, le broker reste, au moins, tout aussi médiocre. Avant de voir plus de détails sur ce courtiers, voici quelques informations générales à son sujet :

  • QG : Chypre
  • Date de création : 2007.
  • Dépôt minimal : 600 USD.
  • Valeur minimale des échanges : 100 USD.
  • Actifs disponibles : plus de 40.
  • Le courtier est régulé par la Cysec mais ne dispose pas de l’agrégation de la Banque de France.

Ce qu’on sait sur le broker UFX depuis sa création :

User de l’image de grands sportifs n’améliore pas forcément l’image du courtier.

Tandis que le courtier a pu obtenir la régulation de la Cysec, il est important de noter qu’il lui a fallu près de cinq ans pour le faire. Dès le début, on a vu le broker passer par de grandes difficultés à se gérer. Les problèmes se révèlent encore plus difficiles à résoudre puisqu’ils étaient le résultat d’un conflit qui avait lieu au niveau de la direction de l’entreprise. Dans une situation aussi précaire, on peut penser que le courtier s’était forcé, malgré lui, à trouver des moyens de réaliser des bénéfices qui ne sont pas tout le temps corrects. D’ailleurs, cela expliquerait pourquoi la société a changé de noms puisque cela lui permet d’éviter plusieurs poursuites judiciaires.

La régulation d’UFX, que vaut-elle ?

La CySec tolère encore UFX, mais pour combien de temps ?

Beaucoup de traders se font souvent avoir en pensant que tous les brokers qui disposent de la régulation CySec sont performants. Or, dans le cas d’UFX, il faut rappeler que le broker n’a pas pu obtenir cette régulation du premier coup. En plus du fait qu’il lui ait fallu plusieurs années pour obtenir cette dernière, on rappelle que la CySec a des règlements bien précis et qu’y adhérer peut s’avérer une tâche particulièrement difficile.

Par ailleurs, dès son obtention, UFX a rapidement dévié des critères que l’organisme impose et cela lui a valu plusieurs rappels et mises en garde. Encore pire, le courtier a été jugé fautif dans un litige qui lui a valu 100 000 €. Aussi, le courtier a dû rembourser près de 150 000 € en 2015. Cet évènement a aussi eu un grand impact négatif sur la réputation du courtier, surtout après une polémique concernant un client bien particulier qui a eu un grand écho sur le web.

UFX manque sérieusement de professionnalisme :

Les CFD font partie des outils de trading les plus risqués.

Parfois, en surfant sur la plateforme de trading UFX, on tombe sur des annonces qui encouragent les nouveaux traders à utiliser des outils particulièrement risqués. En d’autres termes, il semblerait que le courtier ne se soucie guère de l’intérêt de ses traders. En effet, pousser de simples débutants à utiliser des outils aussi risqués ne peut pas relever de l’incompétence, mais d’une recherche de bénéfices immédiats. Cela est assez décevant puisque les bons brokers savent qu’il est dans leur propre intérêt de faire en sorte que les traders novices arrivent à bien s’installer sur leurs plateformes. De cette manières ils s’assurent qu’ils vont pouvoir trader sur le long terme et leur générer des bénéfices réguliers au fil du temps. Pour UFX, par contre, il semblerait que la pérennisation de l’activité de ses traders compte peu. A ce niveau, on ne peut vraiment pas accorder notre confiance à ce courtier.

Cela est assez décevant puisque les bons brokers savent qu’il est dans leur propre intérêt de faire en sorte que les traders novices arrivent à bien s’installer sur leurs plateformes. De cette manières ils s’assurent qu’ils vont pouvoir trader sur le long terme et leur générer des bénéfices réguliers au fil du temps. Pour UFX, par contre, il semblerait que la pérennisation de l’activité de ses traders compte peu. A ce niveau, on ne peut vraiment pas accorder notre confiance à ce courtier.

UFX et la confidentialité :

Comme si cela ne suffisait pas, il s’est aussi avéré que le broker ne respecte pas la charte de confidentialité et qu’il a déjà revendu, par le passé, certaines informations relatives à ses clients, comme par exemple, les numéros de téléphone. A croire qu’UFX sait qu’il ne fera plus long feux et cherche à maximiser ses bénéfices avant de mettre la clé sous la porte.

UFX a déjà ruiné un grand nombre de traders :

Comme on l’a précisé plus haut, le courtier peu scrupuleux n’hésite pas à mettre le capital de ses traders à risque. En plus, la plateforme se présente comme multilingue mais dans la majorité des langues qu’on a pu tester, on trouve de multiples fautes d’orthographe et de grammaire qui rendent l’expérience déplaisante aux yeux des utilisateurs. D’ailleurs, cela ne semble pas jouer en la faveur du courtier puisqu’un grand nombre de traders qui tradent dans ces langues fuient la plateforme dès qu’ils constatent ce manque de professionnalisme flagrant.

Quelles perspectives pour les marchés en OCTOBRE 2019 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !

Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.