Les bases du trading : - Ethicanet
Les bases du trading :

Les bases du trading :

Dans cet article nous allons nous intéresser à trois éléments principaux qui constituent la base sur laquelle repose l'activité du trading. Ces notions restent floues pour un bon nombre de traders novices et il est essentiel d'éclaircir ces zones d'ombre, si on veut apprendre à trader comme les professionnels.

79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Note: 57 votes

Il s'agit, donc, du Pip, des spreads et de la cotation :

Le Pip : l'unité de mesure des traders

Le Pip est la quatrième décimale qu'on utilise.

Dès qu’on commence à s’intéresser au trading, on entend vite parler de pips. Il s’agit, tout simplement, de l’unité qu’utilisent les traders pour mesurer les différents taux de change des paires de devises. En anglais, cela s’appelle Perecentage In Point, d’où l’acronyme, mais on pense aussi que cela peut référer à Prie Interest Point.

A titre informatif, il est bon de savoir qu’en général, le pip correspond à la quatrième décimale des cotations, sauf pour le Yen japonais. En effet, cette monnaie est la seule à ne pas avoir de centimes et ne peut, donc, pas avoir de décimales. On notera aussi que les pips sont particulièrement utiles sur le Forex.

Ceci dit, avec le développement technologique et les plateformes de trading plus sophistiquées, la variation minimale est passée d’un cran. Ainsi, on obtient des tarifications affichées au 1/10 pips.

Pour comprendre les spreads :

Les spreads proposent la solution idéale pour les courtiers et leurs clients.

On passe maintenant à une autre notion qui reste floue pour beaucoup de traders débutants. Cette fois, il s’agit des spreads. Afin de les définir de la manière la plus simple possible, on peut dire que les spreads correspondent aux écarts qui existent entre les différents taux des changes sur le Forex. Dans le jargon, c’est ce que les traders nomment le spread bid & ask et ils représentent le prix relatif à l’achat et à la vente des actifs. Dans les deux cas de figure, les prix sont affichés en pips.

Ainsi, on peut dire que les spreads représentent une manière unique de reconnaître l’accessibilité des marchés. En d’autres termes, c’est lorsque les spreads seront au plus bas que les échanges seront les plus faciles à effectuer.

A quoi servent les spreads ?

On peut penser aux spreads comme étant la rémunération due aux brokers. Ces derniers n’imposent, généralement, pas ou peu de frais de courtage et ont besoin de toucher des commissions, d’une manière ou d’une autre. La bonne nouvelle est que les spreads sont inclus automatiquement dans les prix. Par conséquent, ils n’affectent pas vraiment l’analyse technique du trader. Par ailleurs, les courtiers cherchent toujours à limiter ces spreads puisque des spreads avantageux attirent plus de clients. Toutefois, on recommande toujours à nos lecteurs de se méfier des brokers qui proposent des spreads un peu trop limités puisque, généralement, cela indique que le courtier est frauduleux.

Le spread reste un facteur essentiel dans le choix du courtier pour l’ensemble des traders.

La cotation en bref :

Il est possible d'étoffer son analyse en intégrant la cotation de l'action.

On appelle cotation le processus par lequel un certain titre doit passer pour faire son entrée sur le marché boursier. Cette opération permet de fixer un prix à ce dernier et qu’une entreprise vient, donc, d’émettre. Bien entendu, comme sur n’importe quel marché, c’est le rapport entre l’offre et la demande qui fixe la valeur de l’actif. Par conséquent, on trouve que cette dernière est en constante évolution (en croissance ou en décroissance, selon l’état du marché).

Quelles perspectives pour les marchés en NOVEMBRE 2019 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !

Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.